L'équilibre au naturel L'équilibre au naturel

L'équilibre
au naturel

Qu'est ce que la réflexologie ?

La réfléxologie plantaire est une technique manuelle qui utilise les doigts, parfois des outils (des stylets par exemple), pour exercer des pressions sur certaines zones des pieds, appelées zones réflexes.
C'est un travail à distance que l'on pourrait comparer à celui de la digiponcture, de l'accuponcture ou de l'auriculothérapie, qui permet d'agir indirectement sur les différents organes et les glandes, en correspondance sur les pieds. Tout cela dans un but : rééquilibrer ou de maintenir l'équilibre énergétique de l'individu.
On dit souvent que les pieds sont le miroir du corps humain ; en effet, si on regarde la cartographie du pieds de plus près, on voit bien que le côté droit du corps est dessiné sur le pied droit et que sur le pied gauche est représentée la partie gauche du corps humain.
Mais, il n'y a pas que ça qui est étonnant, les proportions sont aussi respectées ; ainsi, le foie, qui est un organe de plus grosse taille que le rein par exemple, prend une place plus importante sous la voûte plantaire que le rein, qui lui n'excède pas la taille d'un pouce. Ainsi, les orteils représentent la tête, le cou, le milieu du pied correspond au tronc avec le thorax et l'abdomen et le talon correspond au petit bassin, avec le coccyx en bout.
Même si de prime abord, la réfléxologie semble être un simple massage bien être, on peut considérer son action comme thérapeutique, permettant de soulager de nombreux maux, douleurs et dysfonctionnements de l'organisme, un peu comme les massage du shiatsu, qui permettent d'agir sur de nombreuses affections à distance.
La réflexologie est donc une technique qui harmonise, tant sur le plan énergétique, physique qu'émotionnel.

L'histoire de la réflexologie

A ce jour, il n'y a pas de dates exactes permettant de dire avec précisions à quel moment est apparue cette discipline, mais des preuves montrent que la réfléxologie plantaire était déjà utilisée par des peuples ancestraux à travers le monde. Ainsi, on sait que 5000 ans avant JC, les Chinois se servaient de cette technique, 2500 avant JC les égyptiens utilisaient la réfléxologie en tant qu'acte purement thérapeutique (des papyrus ont été retrouvé dans des tombeaux, mettant en scène des égyptiens en train de se masser mutuellement les pieds). Les Indiens d'Amérique du Nord, les Thaïlandais, mais aussi certaines tribus d'Afrique pratiquaient aussi le massage des pieds. Ils n’avaient peut être pas notre savoir, nos études, mais c’est toujours de voir comme c’est bleuffant de voir que des humains, soit disant moins évolués que nous, avaient un savoir inné.
Mais, c'est au 20ème siècle que nait la réfléxologie telle qu'on la connait aujourd'hui. Un docteur, prénommé William Fitzgerald, médecin américain ORL, s'intéresse de près à cette discipline, sur laquelle il va travailler de nombreuses années pour la faire évoluer. Il constate qu'en appliquant des pressions sur certaines zones du pied, il y'a amélioration et soulagement de certaines douleurs et que certains organes recouvrent un fonctionnement harmonieux suite à ce toucher spécifique. A l'époque, on ne parle pas encore de réfléxologie, mais plutôt de thérapie par zones, comme Dr Fitzgerald dénommait cette technique. C'était tellement efficace, que certains médecins et dentistes se servaient de cette technique pour anesthésier leur patient, sans aucun médicament.
Mais, peu à peu, le corps médical s'en détourne à cause de l'apparition des molécules chimiques que l'on connait bien aujourd'hui, qui n'est qu'en d'autre termes, la médecine moléculaire dite allopathie. Il faut savoir qu'à l'époque, l'arrivée de cette nouvelle médecine est vécue comme une révolution, que l'on présente avec conviction comme la solution à tous les maux, pouvant résoudre facilement tous les problèmes de santé humain. (C’est le développement de l’assistanat médical, le malade devient passif face à sa maladie, ne cherchant plus à comprendre ce qui ne va pas, mais cherchant simplement à s’en débarrasser, comme si elle était son ennemi.
Or, ce l’humain qui crée sa propre maladie, et c’est aussi elle qui nous sert de repère. C’est à dire qu’en naturopathie, on voit la maladie comme la résultante d’un déséquilibre que l’on doit prendre en compte, si on veut conserver sa santé et non, la voir se dégrader et c’est justement cette maladie, en essayant de la comprendre, qui nous aide à comprendre ce que nous devons corriger dans notre vie).
Tombée quelque peu dans l'oubli, la réfléxologie va connaitre un nouvel essor grâce à une dame : Eunice Ingham. Mme Ingham, ancienne assistante du Dr Fitzgerald et physiothérapeutre vivant en Floride, s'intéresse de près aux travaux menés par le Dr Fitzgerald et y consacrera une bonne partie de sa vie. Elle apporte peu à peu son empreinte sur ce savoir ancestral et commence à développer ses propres théories. Ainsi, elle comprend que les points douloureux sous le pied sont en rapport avec des dysfonctionnements organiques et elle rapproche les symptômes décrits par les patients avec les zones du pied qui sont sensibles. C'est de cette manière qu'elle a mise au point sa propre cartographie des zones réflexes sur les pieds, qui a quelque peu évoluée aujourd’hui, mais qui continue malgré tout à être la référence de base. Elle a largement contribué au renouveau de la réfléxologie.

Objectifs et utilité de la réflexologie

La réfléxologie a deux objectifs :
La prévention et l'accompagnement : Que ce soit dans un cadre préventif ou d'accompagnement, les bénéfices sont les mêmes. La réfléxologie agit positivement tant sur le plan énergétique, que physique et psychique .
Au niveau énergétique : La réfléxologie lève les blocages et permet au flux énergétique de circuler normalement dans tout le corps, ce qui permet de ré-harmoniser l'organisme et de le redynamiser en augmentant la vitalité de l'individu. Il y'a aussi diminution de la fatigue générale, améliore les échanges organiques (exemple d'échange, avec le double rapport foie/intestin ).
Au niveau physique : La réfléxologie libère du stress en levant les tensions nerveuses et musculaires, détend et relaxe en profondeur, soulage les douleurs du dos et des articulations, améliore la circulation sanguine, active le système lymphatique, décontracte les muscles, permet une meilleure élimination des toxines par ses effets draineurs (re-dynamise les fonctions vitales, qui recouvrent un fonctionnement normal, qui vont donc se remettre à travailler avec plus de dynamisme pour rejeter hors de l'organisme tout ce qui est nuisible ), favorise et stimule les processus d'auto-guérison.
Au niveau psychique : Apaise le mental et permet d'évacuer les émotions négatives .
En résumé, la réfléxologie est un soutien pour l'organisme. Pratiquée régulièrement, cette technique permet de maintenir un niveau de santé optimal. Dans le cas contraire, choisir de se faire aider par un praticien en réfléxologie plantaire, c'est se donner les chances de recouvrer une santé optimale, en réactivant, stimulant, redynamisant les fonctions vitales jusqu'ici épuisées.

Champs d'application

La réfléxologie dispose d'un large champ d'application de par les informations dynamiques ou apaisantes qu'elle adresse à l'organisme.
Ainsi, elle agit sur :
• Le système circulatoire : augmente la circulation de l'énergie vitale, des humeurs (sang, lymphe, liquides interstitiels ...) = agit sur les jambes lourdes, les varices, le retour veineux en général, le bon fonctionnement des organes tels que le foie, les intestins…
• Le système endocrinien : thyroïdes, parathyroïde, hypophyse, pancréas, surrénales, ovaires, testicules ....
• Le système hormonale : règles irrégulières ou douloureuse, ovulation irrégulière, troubles de la ménopause ....
• Le système lymphatique : jambes lourdes, cellulite, eodème ....
• Le système respiratoire : sinusite, rhume, toux, asthme ...
• Le système digestif : maux d'estomac, constipation, ballonnements ...
• Le système articulaire et musculaire : dorsalgie, torticolis, cervicalgie, crampes, lombalgie, arthrose ...
• Le système nerveux : névralgies, migraines, insomnies, angoisses, anxiétés, stress, tension, surmenage ...
• Le système urinaire : cystite, calculs rénaux, toxines comme excès d'acide urique de par son effet drainant.
• Le système sensoriel : les douleurs fantômes, fibromyalgie ...
• Le système immunitaire : augmente l'immunité, car un organisme vital lutte mieux qu'un organisme épuisé.

A qui s'adresse t-elle ?

A tout ceux qui sont soucieux d'entretenir leur santé, d'augmenter leurs capacités physiques et intellectuelles et les personnes dont la pathologie les fait souffrir ou qui ont un traitement allopathique, en accompagnement. Ceux qui veulent se séparer d'une addiction (cigarette, alcool ...).
Ceux qui vont être ou sont hospitalisés, aux personnes dépressives, stressées, surmenées, ou ayant des crises d'angoisse.
Aux femmes enceintes.
A ceux et celles qui veulent retrouver un bien être au quotidien.
Dans tous les cas, cette discipline s'ouvre à tous les âges, du nourrisson, à l'adolescent, la femme enceinte (sous certaines conditions), au sportif, personnes âgées, aux malades et aux bien portants.

Ses contre-indications

-Les mycoses
-les entorses, fractures du pied, de la cheville
-les plaies ouvertes
-pathologie psychologique grave
-dépression profonde
-phlébites
-problèmes cardiaques récents
-début de grossesse (les 3 premiers mois)

Résultats et effets indésirables

Souvent, après une séance, on se sent léger, relaxé et détendu, parfois avec une sensation de dynamisme et de tonus important.
Les effets positifs d'une séance se manifestent en règle générale de quelques heures à quelques jours (on parle de 72h environ) pour les symptômes récents.
Pour des troubles ou symptômes plus anciens, il faut souvent compter plusieurs séances, avant de voir une amélioration. Parfois une séance suffit, mais il faudra attendre de 4 à 8 semaines pour que les premiers signes d'amélioration apparaissent.
Dans certains cas, certains effets indésirables peuvent apparaître, témoignant de l'efficacité de la séance, bien que désagréable.
"La crise de guérison ou dépurative "
Il peut arriver qu'après la séance, au lieu de se sentir mieux, c'est à dire re-dynamisé, léger et serein, ce soit le contraire, voir qu'il y ait aggravation des symptômes.
Cela n'a rien d'inquiétant, au contraire ! Je dirais même que c'est bon signe, puisque c'est votre corps qui se met à éliminer ou un déblocage qui a lieu à ce moment.
Parfois, des symptômes passés resurgissent, sans qu'on en comprenne vraiment la raison. Il ne faut pas s'en inquiéter. C'est la loi de la guérison, du proximal vers le distale.
Généralement, tous ces petits maux (migraine, nausées, pleurs, douleurs, transpiration, augmentation des mictions, frissons, diarrhée, fièvre, nez qui coule...) disparaissent dans les jours qui suivent, pour laisser place à une nette amélioration ensuite. Dans tous les cas, il faudra prendre ces signes comme des signes avant coureurs de guérison.

Retour